Dans une société qui pousse l'individu à agir vite et efficacement, s'adapter n'est pas toujours chose aisée et c'est pourquoi de nombreux décideurs (PDG, DRH, entrepreneurs, politiciens et autres dirigeants) ont compris qu'il était dans leur intérêt d'avoir quelqu'un pour les accompagner dans leur évolution, aussi bien personnelle que professionnelle.

Cet accompagnateur a recourt aux sciences humaines, en s'appuyant sur des théories psychologiques, sociologiques, de communication, de gestion humaine (management, leadership, coaching) et sur la motivation. De Socrate (premier "coach") à Frédéric Hudson (père du coaching de vie) en passant par John Kotter (expert de l'accompagnement du changement en entreprise), Rosabet Moss Kanter (sociologue experte dans le leadership), Timothy Gallwey (écrivain, conférencier et spécialiste du coaching) ou encore Sir John Whitmore (pionnier du coaching en entreprise), nombreux sont les outils qui permettent au professionnel de l'accompagnement d'amener son client vers son objectif en autonomie.

De la même façon qu'un psychothérapeute peut aider son patient à dénouer une situation qu'il n'a pourtant pas vécue lui-même grâce à des compétences apprises, nous saurons vous accompagner dans le présent pour vos choix futurs, non pas parce que nous avons traversé les mêmes situations que vous, mais parce que nous sommes formés dans le but de vous aider à trouver en vous les ressources et compétences qui vous permettront d'avancer.


Alors qu'est-ce que l'accompagnement ou "Coaching" ?

Tout d'abord et contre toute attente, le terme "Coaching" ne vient pas des États-Unis d'Amérique, mais du passage à l'anglais du terme français "Coche" qui désignait un véhicule à traction animale fabriqué à Kocs en Hongrie. C'est en 1830 à l'Université d'Oxford que ce nom a dérivé pour être utilisé pour les tuteurs ou mentors qui "transportaient" leurs élèves vers un examen.

Si la dénomination a évolué avec le temps, le Coach garde tout de même un lien avec ce métier du passé. En effet, ce professionnel accompagne un coaché d'une situation dans le présent vers un but futur. Nous parlons bien ici d'accompagnement et non pas de guide (attention aux gourous) ou conseil (une tout autre profession), car le Coach est un révélateur qui utilisera ses compétences (tirée des travaux en sciences psychologiques, humaines et sociales) pour permettre au coaché de se réaliser par lui même.

 

Le Coaching, pour qui et comment ?

Le propre du coaching est que chaque personne a en elle toutes les ressources nécessaires pour affronter le quotidien, il suffit souvent d'envisager les choses d'un œil différent pour se sortir d'une situation qui paraissait pourtant insoluble. C'est ce qu'un coach peut faire pour vous, vous assister dans le chemin qui mène à vos objectifs en utilisant vos propres ressources pour une réussite personnelle et non pas du fait d'un autre.

C'est d'ailleurs ce qui fait que la différence avec les préparateurs sportifs (maladroitement nommés coachs sportifs outre Atlantique) que l'on confond avec les coachs professionnels et personnels. Ces métiers sont liés (ce sont les premiers préparateurs sportifs qui ont permis le développement du coaching dans d'autres domaines), mais le coaching professionnel et personnel a évolué pour proposer toujours plus d'autonomie au coaché, la compétition n'étant plus au cœur de la pratique.coche

Voilà ce qu'il est possible d'en dire dans les grandes lignes, mais maintenant, vous vous demandez très certainement comment se passe un coaching. Ce travail nécessite au minimum une dizaine de séances d'environ une heure et s'architecture sur huit étapes que voici :

  1. Prise de contact - coach / coaché

  2. Faire un état des lieux, comprendre le présent

  3. Se positionner pour envisager le futur

  4. Définir un objectif

  5. S'engager dans la démarche de coaching

  6. S'orienter vers des solutions

  7. Prendre des décisions

  8. Passer à l'action


A la lecture de ces points, vous allez certainement vous demander "Pourquoi attendre l'étape 5 pour s'engager dans la démarche  ?", la réponse est assez simple. Tout d'abord, une séance ne veut pas dire "une étape", en effet les premières étapes peuvent être assez rapides. Pour correctement démarrer un coaching, il faut non seulement connaître les attentes du coaché, mais aussi avoir une vision d'ensemble de la personne. Ce travail a un double intérêt, il permet au coach de sélectionner les outils et méthodes qui seront les plus à même d'assister son coaché, mais aussi au coaché d'approfondir sa connaissance de lui même et d'examiner sa situation actuelle dans le détail. Ainsi, il faut en passer par là pour définir un objectif viable et réalisable, permettant de lancer la démarche de coaching.

Une fois ces étapes passées vient la recherche de solutions, car un objectif amène toujours à se poser des questions sur le "pourquoi n'est-il pas encore réalisé ?". Des blocages existent souvent, des croyances et limites peuvent se dévoiler et un travail sur les valeurs (un des fondamentaux du Coaching dont vous trouverez le détail dans cet article) est très souvent nécessaire. Tout cela se fait à deux, le coach accompagné de ses outils et le coaché qui va pouvoir travailler pour trouver sur quelle voie s'engager, ce qui le mènera à prendre des décisions et par ce biais à son but, passer à l'action !

Voilà pour une présentation assez sommaire de ce métier et de sa pratique (il faudrait plusieurs ouvrages pour en faire le tour, excusez donc le côté synthétique de la chose), qui je l'espère vous permettra de mieux appréhender les bénéfices que vous pourrez tirer d'un coaching, qu'il soit professionnel ou personnel.

N'hésitez pas à me contacter pour en apprendre plus ou m'exposer vos objectifs via ma page de contact !